Vêtements d’occasion, une solution à la sur-consommation du vêtement « jetable »

L’appétit croissant du monde occidental pour la mode rapide et le jetable, alimenté par l’offre et la disponibilité de produits bon marché fabriqués en Chine et dans d’autres pays, signifie que nous consommons et jetons des quantités de plus en plus importantes de vêtements.

Et, encouragés par des organisations caritatives et des entreprises de recyclage, nous nous sentons de plus en plus disposés à livrer ces vêtements dans des magasins, des banques de vêtements ou des conteneurs pour trouver de nouveaux propriétaires.

Peu de gens contestent le fait qu’au lieu de jeter un vêtement usagé à la poubelle, il est préférable de trouver une nouvelle vie.

Mais un nouveau livre révèle que dans des pays comme le Royaume-Uni et les États-Unis, la plupart des vêtements que les gens donnent en pensant qu’ils aideront quelqu’un, finissent en réalité par être exportés et vendus à l’étranger.

grossiste en friperie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *