Véhicule Sanitaire Léger (VSL) et le taxi agréé CPAM

taxi vsl
5/5 - (2 vote)

Le VSL ne doit pas être confondu avec le taxi à licence, qui est un autre type de voiture. Il existe deux types de véhicules pour le transport de malades : le VSL et le taxi conventionné. Le taxi à licence, quant à lui, peut aussi bien être utilisé pour des raisons privées que professionnelles. De plus, il peut transporter plus ou moins de personnes en fonction de sa taille, contrairement au VSL, qui ne peut transporter que trois personnes.

Le VSL se distingue des autres voitures par sa carrosserie blanche et l’autocollant Croix De Vie sur le côté. Le transport VSL ne ressemble pas à une ambulance dans la mesure où il ne dispose pas d’une aide médicale permanente pendant le trajet. En revanche, les passagers peuvent obtenir de l’aide pour des démarches administratives ou personnelles, comme être accompagné jusqu’à la voiture.

Comme le VSL, les taxis agréés doivent être approuvés par un médecin avant de pouvoir être utilisés. Les taxis agréés sont utilisés pour des choses très spécifiques, comme le transport de patients qui ont des contrôles réguliers, le transport de patients qui se rendent à des rendez-vous médicaux et le transport de patients qui suivent une rééducation.

Si votre médecin vous a conseillé de prendre un taxi, vous devez vous assurer que la compagnie que vous choisissez a un accord avec la CPAM. Si ce n’est pas le cas, vous ne serez pas remboursé et devrez payer vous-même la totalité de la facture.

Le VSL et le taxi agréé par la CPAM sont tous deux spécialisés dans le transport de patients assis. Le taxi, quant à lui, peut également effectuer de simples déplacements privés ou professionnels. Il peut également transporter plus ou moins de patients en fonction de sa taille, contrairement au VSL qui ne peut transporter que trois personnes à la fois, quel que soit son modèle.

Sachez que dans certains cas, les frais de déplacement peuvent être pris en charge à 100 %, que vous preniez un taxi, un VSL, une ambulance, les transports en commun ou que vous conduisiez votre propre voiture.

Le véhicule sanitaire léger (VSL) et le taxi conventionné sont réservés aux personnes qui ne peuvent pas aller très loin ou qui peuvent rester assises longtemps. Ces voitures ne sont pas destinées à être utilisées en cas d’urgence, comme un accident ou lorsqu’une femme accouche.

Le taxi VSL est réservé aux personnes malades, à mobilité réduite visible ou présentant une déficience mentale avérée. Un taxi conventionné peut être utilisé par toute personne malade. Voir : Vsl Annecy

Les personnes qui utilisent les taxis VSL doivent également penser à l’argent qu’elles vont récupérer auprès du patient lorsqu’il rentrera de l’hôpital et qu’il en reviendra. C’est donc la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui se charge de payer le déplacement du patient (CPAM).

Tant que votre santé le nécessite, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie prend en charge jusqu’à 100% des frais de voyage médical. Veuillez noter qu’il y a une façon spécifique de faire une demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.