Qu’est-ce que la leptospirose du chien et comment la reconnaitre ?

labrador noir
Rate this post

La leptospirose est une maladie qui touche de nombreux animaux, et en particulier les chiens. Les symptômes de la maladie comprennent : fièvre, manque d’appétit et diarrhée. Elle est très contagieuse et peut provoquer des infections secondaires chez les chiens qui peuvent être mortelles. Elle se transmet le plus souvent par contact avec de l’urine infectée ou en buvant de l’eau contaminée (comme celle d’un étang).

 

« Lepto » est un mot grec traditionnellement utilisé pour décrire la maladie, tandis que « -spirosis » signifie « inflammation ». La maladie peut également endommager les tissus du cerveau, c’est pourquoi on l’appelle également « encéphalite à leptospirose ».

 

La leptospirose est une maladie infectieuse causée par des bactéries du genre Leptospira. La maladie est transmise par la bactérie leptospira, qui peut être transmise des animaux aux humains par contact direct avec l’urine, les matières fécales, ou le sang d’animaux infectés.

 

Elle affecte les reins, le foie, le cœur et le système nerveux central. Elle peut provoquer de la fièvre, une jaunisse, des vomissements, de la diarrhée et d’autres symptômes. La maladie se propage souvent à partir d’un sol ou d’une eau contaminés. Le chien est de loin l’animal le plus fréquemment touché par la leptospirose.

 

La leptospirose est une maladie causée par une infection par le spirochète pathogène Leptospira interrogans, anciennement connu sous le nom de maladie de Weil. La leptospirose est une infection zoonotique qui peut être transmise à l’homme via l’urine animale, ou à la fois à l’homme et aux animaux via l’eau. Il est possible que la leptospirose soit transmise par d’autres animaux, tels que les rongeurs, les serpents et les mouffettes. La maladie peut également se propager par les excréments d’animaux infectés. Bien que quelques cas de leptospirose aient été rapportés chez l’homme, la maladie est très rare chez l’homme.

 

Symptômes de la leptospirose canine :

 

La leptospirose peut provoquer une septicémie, une anoxie, de la fièvre, des frissons, des vomissements, de la diarrhée, une jaunisse, une cécité, une méningite, une insuffisance rénale et la mort.

 

Avec des soins médicaux appropriés, la leptospirose n’est généralement pas mortelle. Aujourd’hui, elle est devenue une maladie rare, grâce à une meilleure gestion des animaux et des soins de santé publique.

 

Traitements :

 

Le traitement ambulatoire, c’est-à-dire à domicile, convient aux chiens atteints de leptospirose atypique. Avec polyurie, polydipsie en l’absence d’azotémie, de fièvre, de lésions rénales et hépatiques, tout en maintenant la capacité de boire et de manger. Dans ces cas, une antibiothérapie à long terme et une thérapie par perfusion sont prescrites. En outre, des échantillons réguliers sont prélevés pour la surveillance.

 

L’hospitalisation est indiquée pour tout chien présentant une insuffisance rénale, des vomissements, une déshydratation et pour les chiens qui ne peuvent pas manger ou boire seuls.

 

Les propriétaires d’animaux doivent être conscients que la leptospirose est une maladie zoonotique et peut se développer chez l’homme. Elle provoque des symptômes pseudo-grippaux, des maux de tête, de la fièvre, des douleurs oculaires et des symptômes d’insuffisance rénale. Le risque d’infection pour l’homme et les autres chiens persiste 2 à 4 jours après le début du traitement antibiotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *