L’augmentation de la connectivité mondiale à l’internet et à l’information

connectivite internet mondiale
5/5 - (2 vote)

En termes de technologie, la « fracture numérique » désigne la disparité entre ceux qui y ont accès et ceux qui ne l’ont pas. Tous les facteurs suivants sont mis en cause : le niveau d’instruction, le statut social, le sexe, l’âge, le handicap et la situation géographique, ainsi que les limites auxquelles sont confrontés les divers groupes ethniques et raciaux.

La fracture numérique entre les « nantis » et les « démunis » se reflète dans l’accès, le contenu, l’alphabétisation et la formation, et c’est un problème mondial de longue date. Il est essentiel pour les pays en développement d’avoir un accès inégal à l’information, car sans cela, ils ne pourront pas atteindre et conserver leur indépendance économique.

Les particuliers et les entreprises disposant d’un accès à l’internet peuvent se connecter à l’internet et accéder à des services tels que le courrier électronique et le World Wide Web via des terminaux informatiques, des ordinateurs et d’autres appareils. Les fournisseurs d’accès à Internet utilisent un certain nombre de technologies de réseau pour fournir une connectivité à divers taux de transfert de données (ISP). Les fournisseurs de services Internet vendent l’accès à Internet (ISP). De nombreuses organisations, y compris un nombre croissant d’administrations municipales, fournissent gratuitement des services sans fil et par ligne terrestre.

Sans aucun doute, Internet ne constitue pas un remède aux problèmes du secteur de l’éducation. Pour maximiser la contribution d’Internet à l’éducation, il est nécessaire d’élaborer des plans nationaux qui rassemblent les compétences en matière d’éducation et de technologie, tout en tenant compte des contextes nationaux distincts des différents pays. Les performances éducatives de l’Internet seront mesurées en termes de résultats des élèves, de possibilités de carrière et de contribution à la croissance nationale. Avec cet objectif en tête, l’Internet Society s’efforce de garantir la mise en œuvre de politiques qui favorisent la croissance d’un Internet des opportunités et que l’Internet, en conséquence, contribue pleinement à la réalisation de ces objectifs.

La capacité à discerner les fausses nouvelles des nouvelles légitimes n’a jamais été aussi critique qu’aujourd’hui, et encore plus à l’ère des médias sociaux. Considérez certaines des recommandations ci-dessous pour vous aider à démarrer vos efforts d’éducation.

Les perspectives de nombreuses personnes ont considérablement évolué et l’internet fait désormais partie intégrante de leur vie économique, politique et sociale. Les Nations unies ont reconnu que l’augmentation de la connectivité mondiale à l’internet permet aux gens de tirer parti des « possibilités politiques, sociales, économiques, éducatives et d’emploi » accessibles sur l’internet.

La confiance dans les principales sources d’information est essentiellement fonction des préférences personnelles.

Pour utiliser Internet efficacement, il est nécessaire d’avoir une connaissance pratique de la langue anglaise, car la majorité du contenu est rédigé dans cette langue. En raison de cette approche restrictive, de nombreux résidents de sociétés multilingues, ainsi que les analphabètes et les lecteurs ayant de faibles capacités de lecture, sont incapables d’accéder aux ressources du web. La capacité de naviguer et de faire des recherches sur Internet est également nécessaire pour une utilisation optimale de l’Internet (voir ce site : gabjo.fr); cependant, ces capacités peuvent être difficiles à développer sans une formation adéquate. Un programme de formation complet est essentiel, car même la recherche la plus mal conçue donnera des résultats. La connexion à Internet et la récupération des données ne représentent qu’une partie du défi. Analyser correctement les résultats est également un défi.

Pour surmonter les obstacles et atteindre nos objectifs, nous devons reconnaître et tirer parti des connaissances, quelle que soit leur source, qu’elles proviennent d’un scientifique, d’un philosophe ou d’un électricien. En outre, ce terme implique un ensemble d’obligations. Les responsables gouvernementaux et les électeurs doivent collaborer pour soutenir les infrastructures qui facilitent la collecte et l’échange de données en temps réel. Cela implique de fournir une aide financière pour les dépenses d’éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *